Santé et social


Le retour à l'emploi
Santé et Social - Aide et conseils face à la maladie
03-Jan-2016

Le retour à l'emploi - les aides à la mobilité

L'objectif est de faciliter l'intégration professionnelle des personnes handicapées en facilitant leurs déplacements.

Les aides vont aux :

  • aux personnes handicapées qui souhaitent se préparer à un emploi, y accéder le conserver ou y évoluer.

Les aides possibles

  • Transport adapté : participation au coût du bilan, en complément des financements prévus au plan de formation de l'entreprise,
  • Permis de conduire : Lorsque le permis se révèle nécessaire en raison d'une limitation de sa mobilité, possibilité d'un financement de la formation du permis de conduire : 600 euros et 990 euros pour un permis aménagé. Il faut être demanderu d'emploi, et âgé d'au moins 18 ans.
  • Déménagement : S le déménagement est nécessaire en raison du handicap, participation aux frais de déménagement dans la limite de 765 euros. La personne doit suivre une formation ou avoir une promesse d'embauche ou être dans l'obligation de déménager pour conserver son emploi.
  • Acquisition d'un véhicule : aide à l'achat d'un véhicule dans la limite de 4575 euros. Le véhicule doit être indispensable pour accéder à un emploi clairement identifié.
  • Aménagement d'un véhicule : Participation au coût de l'aménagement du véhicule plafonnée à 9150 euros. L'aide ne dépassera pas 50 % du coût total de l'aménagement.
  • Hébergement : Si le handicap est incompatible avec des déplacements, participation aux frais d'hébergement à hauteur de 13,75 euros par jours et limité à 9 mois.

Instruction de la demande

Le dossier est à envoyer auprès de l'Agefiph de votre région. L'Agefiph, Cap emploi, l'ANPE peuvent aider à la constitution du dossier. Voici les pièces nécessaires :

  • Justificatif du statut de personne handicapée (délivrée par la CDAPH au sein des MDPH),
  • Exposé détaillé du projet sur papier libre expliquant comment l'aide à la mobilité sollicité compense le handicap. Ce texte doit être, au préalable, validé par un conseiller Cap Emploi ou de l'ANPE,
  • Attestation de situation vis à vis de l'emploi : bulletins de salaire, promesse d'embauche, attestation de stage, inscription à l'ANPE,
  • Le budget prévisionnel et le montant du financement demandé à l'Agefiph,
  • RIB.

N'hésitez pas à contacter l'Agefiph ou votre conseiller. © Ecrit par