Santé et social


Allocation Education Enfant Handicapé AEEH
Santé et Social - Aide et conseils face à la maladie
03-Jan-2016

Que veut dire l'AEEH ?

"Toute personne qui assume la charge d'un enfant handicapé a droit à une allocation d'éducation de l'enfant handicapé, si l'incapacité permanente de l'enfant est au moins égale à un taux déterminé.

Un complément d'allocation est accordé pour l'enfant atteint d'un handicap dont la nature ou la gravité exige des dépenses particulièrement coûteuses ou nécessite le recours fréquent à l'aide d'une tierce personne. Son montant varie suivant l'importance des dépenses supplémentaires engagées ou la permanence de l'aide nécessaire."Code de la sécurité sociale articles L541-1 à L541-4.

Vous trouverez ici des informations sur les bénéficiaires de l'AEEH et de ses compléments, les montants et la composition du dossier. Version imprimable Pdf

Il faut distinguer l'Allocation d'éducation de l'enfant handicapé du complément à cette allocation

Bénéficiaires de l'AEEH

Tout enfant âgé de moins de 20 ans et dont le taux d'incapacité est d'au moins 80 % ou compris entre 50 et 79 % s'il fréquente un établissement adpaté, s'il nécessite des soins.

Montant de l'AEEH :

  • L'AEEH est d'un montant de 119 euros

Les compléments de l'AEEH

La commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) décide du classement dans l'une des 6 catégories. Pour se décider, elle évalue la nécessité ou non d'avoir recours à une tierce personne pour les actes de la vie quotidienne et l'impact de la maladie de l'enfant sur l'activité professionnelle des parents.

  • 1ère catégorie : le handicap de l'enfant entraîne des dépenses égales ou supérieures à 209 euros par mois,
  • 2ème catégorie : les dépenses sont d'au moins 362 euros par mois, ou l'un des parents a dû réduire son activité professionnelle de 20 % ou nécessite le recours à une tierce personne pendant 8 heures par semaine au minimum,
  • 3ème catégorie : les dépenses sont d'au moins 463 euros par mois, ou l'un des parents a dû réduire son activité professionnelle d'au moins 50 % , ou nécessite le recours à une tierce personne pendant au moins 8 heures par semaine,
  • 4ème catégorie : les dépenses sont d'au moins 653 euros par mois, ou conduit les parents a cessé toute activité professionnelle,
  • 5ème catégorie : impossibilité pour les parents de garder leur activité professionnelle ou besoin d'une tierce personne à temps plein,
  • 6ème catégorie : impossibilité pour les parents de garder leur activité professionnelle ou besoin d'une tierce personne à temps plein plus nécessité d'une surveillance.

Montants des compléments à l'AEEH

Classement par catégorie 

Montant du complément par catégorie 

Majoration spécifique pour parent isolé 

1ère catégorie 

  89,79 EUR    

 - 

2ème catégorie 

  243,18 EUR    

  48,64 EUR    

3ème catégorie 

  344,19 EUR    

  67,34 EUR    

4ème catégorie 

  533,38 EUR    

  213,25 EUR    

5ème catégorie 

  681,68 EUR    

  273,11 EUR    

6ème catégorie 

  999,83 EUR    

  400,31 EUR    

Le complément à l'AEEH peut être majoré si le parent de l'enfant est isolé.

Attention, il est impossible de cumuler le complément à l'AEEH avec l'allocation de présence parentale. De même si un jeune enfant exerce une activité professionnelle qui lui rapporte plus de 55 % du SMIC, il ne peut pas percevoir l'AEEH.

Composition du dossier AEEH

Pour instruire un dossier il faut remplir :

  • une déclaration de situation,
  • un certificat médical rempli par le médecin,
  • le formulaire cerfa n°11498*02.

Le dossier est à envoyé à la Maison des Personnes Handicapées (MDPH) de votre département en accusé réception.

L'AEEH est versée le mois qui suit le dépôt de la demande. Cette allocation est versée tous les mois et pendant une durée qui oscille entre 1 et 5 ans.

Justificatifs à joindre à la demande

Il faut joindre :

  • Carte d'identité,
  • Justificatif de domicile