Santé et social


Le complément à l'AAH
Santé et Social - Aide et conseils face à la maladie
15-Nov-2017

Le handicap - le complément de ressources à l'AAH

Le complément de ressources est en vigueur depuis le 1er juillet 2005. Il s'agit d'une allocation qui s'ajoute à l'Allocation Adulte Handicapée (AAH). Son objectif est de garantir un minimum de ressources pour la personne handicapée et de compenser, en partie, l'absence durable de revenus d'activité.

Montant du complément de l'AAH

Le montant du complément de l'AAH est de 179,31 euros au 1er juillet 2011. Ajouté au montant de l'AAH à taux plein, le montant est de 906, 92 euros. Le complément est versé chaque mois pour une durée de un an et au plus 5 ans. Il est renouvelable.

Conditions pour bénéficier du complément

Plusieurs conditions doivent être remplies pour bénéficier du complément d'AAH :

  • Percevoir l'AAH
    • La personne handicapée doit percevoir l'AAH au taux normal de 776, 59 euros ou en complément d'une pension d'invalidité, vieillesse ou rente accident du travail.
  • Avoir un taux d'incapacité
    • Le taux d'incapacité doit être égal ou supérieur à 80 % L'incapacité est reconnue par la Commission aux droits et à l'Autonomie de la Personne Handicapée (CDAPH) des Maisons des Personnes Handicapées (MDPH).
  • Capacité de travail réduite
    • La CDAPH doit vous reconnaitre une capacité de travail inférieure à 5 %.
  • Pas de revenus professionnels
    • Il ne faut pas avoir perçu de revenu professionnel depuis un an à compter de la date de dépôt de dossier.

Instruction de la demande de complément

Le dossier est à retirer auprès de la Maison des Personnes Handicapées (MDPH) de votre département, de la mairie de votre domicile ou auprès des services sociaux de secteur et hospitalier. La demande se fait le plus souvent en même temps que la demande d'AAH.

Le dossier comprend une partie administrative, médicale et financière. La plupart du temps la demande se fait lors de la demande de carte d'invalidité. Les justificatifs à fournir sont :

  • carte d'identité,
  • carte de séjour ou de résident,
  • justificatifs de revenus sur les 12 derniers mois,
  • justificatifs de domicile,
  • attestation sécurité sociale,
  • certificat médical détaillé rempli par le médecin traitant ou le spécialiste.

Le dossier est à envoyer auprès de la MDPH de votre département en accusé réception. Vous recevrez un courrier du secrétariat de la Commission vous donnant un numéro de dossier et indiquant que votre dossier est à l'étude.

Le dossier est transmis auprès de la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) de la MDPH pour l'évaluation médicale et auprès de la CAF pour le paiement.

Il est possible que vous soyez convoqué pour des examens complémentaires. Vous pouvez joindre une lettre expliquant les difficultés que vous rencontrer au quotidien. © Ecrit par

Le complément de ressources est incessible et insaisissable.